Le rôle de la SOD dans les pathologiques

Les ROS sont des espèces chimiques très réactives capables d'oxyder les constituants des cellules (protéines, lipides, glucides, ADN). Dans les conditions normales, les organismes vivants aérobies sont capables de maintenir un niveau non cytotoxique de ROS grâce a leur système de défense antioxydant dont l’acteur principal est l’enzyme superoxyde dismutase SOD -superoxyde dismutase-. Il y a un équilibre entre oxydant et antioxydants.

Cependant en réponse à des facteurs de stress, les cellules se trouvent en condition de stress oxydatif et les mécanismes biologiques de la cellule sont perturbés.

Le stress oxydatif est ainsi la principale cause de nombreuses conditions pathologiques.

Depuis 1979 de nombreuses études ont ainsi été conduites et ont démontré les effets délétères des ROS sur les macromolécules biologiques, les cellules et les tissus et le rôle positif de la SOD dans le combat contre la plupart de ces conditions pathologiques.

Le mécanisme d’action et de transport de SOD -superoxyde dismutase-apportée de façon exogène dans les cellules n’a pas encore été décrit. Seulement quelques résultats ont pu montrer que la SOD -superoxyde dismutase-est absorbée par les cellules endothéliales ou les cellules hépatiques par endocytose.